.
Domaine de l'Amauve

 
La vie du domaine
.   . .
.
.

Accueil
.

.
.
Millésime 2013
.
Commentaire sur le millésime 2013.
.
.
L'automne 2012 est particulièrement pluvieux.
L'hiver 2012-2013 est normalement froid, assez sec, très venté.
Le printemps 2013 est froid et humide. Ce printemps est en quelque sorte la continuation de l'hiver, avec du vent, du froid, et beaucoup de pluies.
Les sols ont été impossibles à travailler. L'herbe couvre tout le vignoble.
Dans les maisons, le chauffage a été arrêté seulement au début juin.
A partir de juin, le temps change. Les pluies deviennent rares, la température s'élève. La chaleur arrive vraiment à partir du 10 juin.
La vigne a évolué au ralenti pendant tout le printemps. A partir du mois de juin, avec les premières chaleurs, la pousse reprends. Les rameaux sont fragiles. Heureusement, le Mistral ne souffle pas fortement pendant cette période de sensibilité.
.
La floraison a débuté le 10 juin à Séguret.
La météo a été clémente pendant la floraison, avec des nuits fraîches et des journées où la température atteignait 30°C. Toutefois, ces importantes différences de températures entre le jour et la nuit, ainsi que d'un jour à l'autre ont été fatales à la fleur. Le Grenache (noir ou blanc), notre cépage principal, sensible aux éléments climatiques, a coulé d'une manière violente (les fleurs ont avorté et n'ont pas fait de fruit). Les vieux vignerons n'ont pas souvenir d'une coulure aussi importante sur ce cépage.
Bizarrement, les autres cépages ont eux aussi, à leur manière, accusé ces conditions climatiques froides du printemps en produisant moins de grappes ou en produisant des grappes de plus petite taille. La récolte 2013 sera donc petite.
L'été a été chaud, avec de grandes périodes sèches et ventées, sans températures excessives, ponctuées par quelques orages en Juillet et début Septembre qui ont apporté des quantités de pluie non négligeables.
Le retard de végétation accumulé au printemps avoisinait les 2 semaines. Les pluies, en induisant un grossissement du raisin ont pu augmenter ce retard.
Les premières vendanges avec les raisins blancs ont débuté le 17 septembre au Domaine de l'Amauve, soit avec un peu plus de deux semaines de retard sur une moyenne des dernières années. Elles ont continué à partir du 19 septembre avec les raisins noirs.
Les raisins étaient parfaitement mûrs. La coulure du grenache a donné de très petites grappes aux grains déliés, superbement colorés.
La vigne, pour compenser cette coulure exceptionnelle, a créé de très nombreuses petites grappes (que les vignerons appellent « grappillon » ou « verjus »). Ces petites grappes apparues tardivement sont insuffisamment mûres et ne doivent pas se retrouver dans la bonne vendange. D'où, l'importance de la vendange manuelle et du tri à la vigne ou à la cave cette année afin de les écarter et de ne vinifier que les vraies grappes de raisin.
.
Les vinifications se sont bien déroulées. Le potentiel polyphénolique du raisin était important. La richesse en sucre était modérée, et l'acidité des jus suffisante, ce qui nous donne des vins parfaitement équilibrés.
Les vins blancs sont aromatiques et possèdent naturellement une jolie acidité.
Les vins rouges sont superbement colorés. Ils développent de très jolis arômes fruités et possèdent une impressionnante structure tannique. Ces tanins, présents en quantité, sont aussi d'une grande finesse et laissent présager d'un beau millésime de garde.
.
L'élément marquant de 2013 sera toutefois l'exceptionnelle petitesse de la récolte du fait de la coulure rencontrée sur notre cépage principal : le Grenache.
.
.
Cette année, l'équipe de vendangeurs du domaine de l'Amauve était composée de :
Monique, Mohamed, Claudine, Martine, Jacques, Geneviève, Kevin, Jessica, Michel, James, Guy, Patrick.

.

L'équipe de vendangeurs 2013.
.
.
.
.
Un cadeau de Dame Nature.


.
.
[ Haut de page ]

accueil   ]