Domaine de l'Amauve

 
 Présentation .  Accueil
 Localisation  Histoire Séguret
.

.
.
 
Le contexte.
 
La Vallée du Rhône a toujours été un lieu de passage privilégié entre la méditerranée et l’Europe septentrionale. 
Dès l’Antiquité, les Grecs entrent au cœur de la Gaule où ils pratiquent des échanges commerciaux. La culture de la vigne et du vin se poursuit avec l’arrivée des Romains en 125 avant J.C.
.
Le village.
 
Séguret est situé dans le Haut Vaucluse, au Nord des Dentelles de Montmirail et à l’Ouest du Mont Ventoux. 
Le village est bâti au pied d’une colline surmontée de son château féodal en ruines. Le promeneur y découvre un décor de crêche et va s’immerger dans la réalité d’un autre âge. Les points forts de la visite sont : la porte Reynier appelée localement « Portail de la Bise », le beffroi du XIVeme siècle avec son aiguille unique, l’église Saint Denis du Xeme siècle, la rue des Poternes bordée de hautes maisons anciennes, le portail neuf ou porte de Huguenots qui a gardé ses deux ventaux en bois ferré, la fontaine des Mascarons classée monument historique…
.
 
Le vignoble.
 
La culture de la vigne dans la vallée de l’Ouvèze remonte à des temps très anciens. Elle était mentionnée par Pline dans son « Histoire Naturelle », ouvrage écrit vers 77 après J.C. 
Le Comte de Toulouse y était propriétaire d’un vignoble au XIIIeme siècle.
En 1817, on trouvait sur la commune de Séguret environ 80 hectares de vignoble.
En 1967, Séguret devint une Appellation Villages avec nom de commune .
En 2005, la superficie du vignoble en production était de 268 hectares.
 

[ Haut de page ]


accueil   ]